Menu

La vie à Philanthropos

La vie fraternelle

Elle est vécue selon un esprit de famille. Elle est rythmée pendant la semaine par des repas communautaires, des temps de services individuels et en équipes, ainsi que des temps de partages et de détente. Lors de la plupart des week-ends, les étudiants sont libres et organisent eux-mêmes leurs repas et activités. Différentes infrastructures sont à leur disposition : cuisines collectives, buanderie, salle de sport, salle informatique, bibliothèque. Mais le plus important de la vie communautaire traverse les petites attentions et les rencontres quotidiennes, un professeur qui s’attarde à discuter avec les étudiants, un service rendu à un hôte de passage et bien sûr par les échanges vécus entre étudiants dans l’amitié réciproque.

 La vie spirituelle

Pilier essentiel de la vie à Philanthropos, elle est animée par les membres de la Fraternité Eucharistein, en lien avec les sœurs de Baldegg. L’Institut dispose d’une chapelle. Le Christ y est célébré et adoré, Lui, le véritable ferment de la vie spirituelle et de la cohésion communautaire. Des prêtres de différents « horizons » ecclésiaux, dominicains, carmes, jésuites, prêtres diocésains, célèbrent l’Eucharistie quotidienne et permettent ainsi à chacun de faire un peu l’expérience de l’universalité de l’Eglise. Durant l’année, les étudiants assistent quotidiennement à la messe sous la forme ordinaire du rite romain. Ils ont aussi la possibilité de participer à l’adoration eucharistique, à la liturgie des Heures et au sacrement de Réconciliation. Par l’événement de la foi, l’étudiant peut expérimenter la faiblesse de Dieu plus forte que la force des hommes et la folie de Dieu plus sage que la sagesse des hommes et ainsi unifier par le haut toutes les dimensions de la formation proposée par Philanthropos.