Menu
Anthropologie théologique
Nombre d'heures
28
heures
Crédits ECTS
2
crédits

Anthropologie théologique

Nicolas Glasson
Nicolas Glasson
Docteur en Théologie, Directeur du séminaire diocésain de Genève, Lausanne et Fribourg, Vicaire épiscopal

La constitution Lumen Gentium du Concile Vatican II fonde le mystère de l’Eglise dans celui de la Trinité, du Père qui envoie le Fils, du Père et du Fils qui envoient l’Esprit ; une préface des dimanches du Missel romain s’en fait l’écho en rendant gloire à Dieu pour le « peuple unifié par la Trinité sainte » qui est l’Eglise. Le cours veut approcher ce mystère de l’Eglise qui est formée à « l’endroit précis où les trois personnes divines touchent la terre » parce qu’elle est « l’épanchement de la vie trinitaire au sein du temps » (Ch. Journet). En recourant à la pensée du théologien suisse Charles Journet, le cours tente de montrer comment l’Eglise est le lieu de la présence des Personnes divines ainsi que le lieu de la vraie connaissance de Dieu.

Il s’agira ici, au point de vue anthropologique, d’expliciter les profondeurs relationnelles de la personne humaine.

Bibliographie

CONCILE VATICAN II, Constitution Lumen Gentium

EMERY, La théologie trinitaire de saint Thomas d’Aquin, Paris, Cerf, 2004.

JOURNET, Connaissance et inconnaissance de Dieu, Paris-Bruges, DDB, 1969.

Entretiens sur le Saint-Esprit, Saint-Maur, Parole et Silence, 1997.

L’Eglise du Verbe incarné, OEC I-V, Saint-Maurice, St-Augustin, 1998-2005 (plus particulièrement les vol. II et III).

Entretiens sur la Trinité, Saint-Maur, Parole et Silence, 1999.

Entretiens sur l’Incarnation, Paris, Parole et Silence, 2002.

Quand ?

Le lundi de 16h30 à 18h00 au 1er semestre

Où ?

Institut Philanthropos