Menu
Anthropologie philosophique
Nombre d'heures
56
heures
Crédits ECTS
4
crédits

Philosophie de la nature, du vivant et de la personne sexuée

Fabrice Hadjadj
Fabrice Hadjadj
Directeur de l'institut Philanthropos, philosophe, dramaturge
Bénédicte Mathonat
Bénédicte Mathonat
Professeur de philosophie

La notion de nature est devenue un champ de bataille culturel. Revendiquée par l’écologie, quitte à dénier le caractère essentiel de la culture et de l’histoire, refusée par le transhumanisme et les constructivismes de toutes sortes, quitte à dénier l’ordre du réel, elle exige plus que jamais d’être (re-)pensée, à partir de l’approche des anciens (notamment Aristote), et face aux défis de la postmodernité.

Plus spécifiquement, c’est aussi la question du vivant qui se pose à neuf, tant celui-ci se trouve aujourd’hui perdu entre le réductionnisme physico-chimique, la reconstitution robotique, la mise à l’écart existentialiste, l’aplatissement animaliste ou encore la récupération apologétique (l’animal comme merveilleuse horloge qui sert à prouver l’existence d’un Dieu-ingénieur). Cette situation nouvelle nous invite à reconsidérer l’originalité de la notion d’âme, qui servait à marquer la spécificité de l’être vivant, avant que cette notion ne soit confisquée par la spiritualité.

Enfin, une fois reconquise la pensée de l’unité de l’âme et du corps, et de l’animalité humaine, il s’agira de penser l’homme et la femme comme des vivants rationnels sexués. Sans ignorer les données de la biologie moderne, il s’agira d’élaborer une philosophie et une phénoménologie des sexes, pour aller jusqu’à une introduction à la théologie du corps.

 

Ce cours, constitué à la fois d’un cours régulier et de cours-blocs ayant leur unité propre et pouvant être suivis séparément, est donné par 2 intervenants.

Quand ?

Tous les lundis de 08h30 à 10h00 au second semestre + 3 cours blocs (jours à définir)

Où ?

Institut Philanthropos