Menu
Anthropologie philosophique
Nombre d'heures
28
heures
Crédits ECTS
2
crédits

Philosophie de l’art et de la technique

Fabrice Hadjadj
Professeur agrégé de philosophie, Diplômé de l’Institut d’Études Politiques de Paris, Directeur de l’Institut Philanthropos

La technique semble désormais empiéter sur tous les domaines de l’activité humaine. La science se transforme en technoscience. La morale se fait gestion des ressources et management. La parole est livrée aux techniques de communication ; l’amour, au Kâma-Sûtra. Il n’est pas même jusqu’à l’évangélisation qui ne soit atteinte : on la conçoit aisément comme la nécessité d’allier Facebook à la Sainte Face, et Twitter à l’Esprit Saint. Il ne s’agit plus d’être, mais de faire (l’amour ou un beau discours). Mais un faire qui ne se fonde plus sur l’être ne peut en vérité que défaire, et sa volonté de puissance cache une impuissance radicale, qui asservit au lieu d’élever, qui manipule au lieu d’engendrer.

L’enjeu de ce cours sera donc, avec Aristote et saint Thomas, de distinguer la technè (faire), de la praxis (agir) et de l’epistèmè (savoir), pour montrer en quoi le savoir-faire n’est pas d’abord un savoir, et en quoi la perfection de l’art ne se situe pas sur la même ligne que la perfection morale. Nous observerons aussi pourquoi la confusion, aussi bien que la séparation de ces trois espèces de vertu, est désastreuse.

Puis il nous faudra voir comment s’est opéré le passage de la technè des Anciens à la technique des Modernes, pour essayer de penser l’empire technocratique de notre époque (qui ne semble d’ailleurs plus une époque, mais un délai). Nous verrons à quel point les écrans font écran, en dépit de leurs nombreuses « fenêtres » et « icônes », et que nos GPS nous égarent systématiquement, quand il s’agit d’être simplement ici. Platon, saint Augustin, Heidegger, Günther Anders, Guy Debord et quelques autres nous accompagneront dans cette tâche.

Bibliographie

PLATON, Gorgias et La République. – ARISTOTE, Éthique à Nicomaque et Poétique. – MARTIN HEIDEGGER, Essais et conférences. – GÜNTHER ANDERS, L’obsolescence de l’homme et La Menace nucléaire – HANS JONAS, Le principe responsabilité. – HANNAH ARENDT, La crise de la culture. – IVAN ILLICH, La convivialité. – GUY DEBORD, La Société du spectacle. – RENÉ GIRARD, Achever Clausewitz.

Quand ?

les lundis de 8h30 à 10h15 au 2ème semestre

Où ?

Institut Philanthropos