Menu
Module
Crédits ECTS
1
crédit

Théories du genre: politique et identité sexuelle

Thibaud COLLIN
Thibaud COLLIN
Agrégé de Philosophie, Professeur à la Faculté Libre de Philosophie – IPC Paris

La sexualité a toujours été vue comme ayant un enjeu politique. Etant ce par quoi un couple engendre de nouveaux citoyens, l’intimité était assumée par les institutions sociales et politiques.

Or depuis plusieurs décennies, l’investissement politique de la sexualité s’est inversé : ce n’est plus par sa fonction procréatrice que la sexualité intéresse le politique, c’est par le souci d’être reconnu par la collectivité dans son expérience sexuelle personnelle. La sexualité n’est plus un donné naturel à assumer, c’est un matériau de construction de soi et un vecteur de son identité.

Dès lors, au nom de quoi continuer à privilégier, par le biais de lois et de discours, certains comportements sexuels au détriment d’autres, et quel est alors le statut de la norme à partir de laquelle nommer, définir et reconnaître les expériences sexuelles ?

Ces questions induisent une relecture des différents présupposés s’affrontant sur la nature du corps sexué et sur son lien à la liberté humaine.

Thibaud Collin a notamment publié Les lendemains du mariage gay (éd. Salvator, 2012), Individu et communauté, une crise dans issue ? (Ed. Edifa-Mame 2007) et, avec Nicolas Sarkozy et Philippe Verdin, La République, les religions, l’espérance (Ed. Cerf 2004 et Pocket 2005).

Quand ?

Jeudi 2 et vendredi 3 mai 2019

Où ?

Institut Philanthropos