Menu

Trois piliers

L’un des apports les plus originaux et les plus féconds de Philanthropos tient à son approche intégrée et soigneusement équilibrée des dimensions intellectuelle, fraternelle et spirituelle, ce que l’institut appelle ses trois piliers.

Connaître

Les enseignements relèvent avant tout de l’anthropologie philosophique et théologique, mais ils n’ignorent pas les sciences humaines, les sciences exactes et la littérature. Ils se mettent d’abord à l’école de Platon, d’Aristote, de saint Augustin et de saint Thomas d’Aquin, à cause de la rigueur et de la fécondité de leurs principes, mais aussi de leur capacité à intégrer d’autres pensées. Pour interroger plus spécialement notre temps, ils ont recours à certains philosophes contemporains (Lévinas, Arendt, Heidegger, Anders…), ainsi qu’à des théologiens majeurs (Journet, Balthasar…). Pour la théologie, l’Institut est en communion avec le magistère de l’Eglise catholique.

La dotation horaire des cours, sessions et modules correspond à celle d’une année universitaire ordinaire selon le système de Bologne. L’Institut octroie 60 crédits ECTS, qui sont reconnus ou peuvent l’être selon la voie de formation ultérieure choisie.

Vivre ensemble

C’est la spécificité de la vie intellectuelle à Philanthropos : elle part d’une vie commune et vient la nourrir. Ce qui est donné magistralement en cours se redéploie fraternellement en dehors. Et cherche à se vérifier dans les relations les plus concrètes. C’est pour les étudiants une expérience décisive et précieuse, à une époque qui tend à atomiser les familles. Sans doute, plus que des longs discours, est-ce le vrai rempart contre l’individualisme.

Les étudiants vivent sur place. L’exercice de la fraternité se réalise à travers les repas, le sport, le jeu, la pratique des arts, et les différents services quotidiens. Ces services introduisent, avec l’implication dans la bonne marche de la maison, la dimension du travail manuel.

Célébrer

La vie spirituelle vient irriguer et lier l’ensemble. Une messe, source et sommet de la vie fraternelle, est célébrée à l’Institut tous les jours, ainsi que, pour ceux qui le désirent, la liturgie des heures. Chaque étudiant peut avoir un conseiller spirituel. Célébrants et conseillers viennent des diverses communautés religieuses de la région (dominicains, carmes, jésuites, cisterciens, prêtres diocésains, fraternité Eucharistein, etc.) afin de présenter tous les visages de l’Eglise.