Menu
avril 2005

La lettre de philanthropos n°2 – Avril 2005

La lettre de philanthropos n°2 – Avril 2005

LA LETTRE DE PHILANTHROPOS INSTITUT EUROPEEN D’ETUDES ANTHROPOLOGIQUES

N°2 – Avril 2005

 

DE JEAN-PAUL II A BENOIT XVI

Le rappel à Dieu de notre cher Jean-Paul II a été l’occasion pour tous les étudiants de Philanthropos de réaliser à quel point ils constituaient ce qu’on a appelé la « Génération Jean-Paul II ». Peine, affliction, sentiment d’un grand vide et en même temps ferme espérance que l’Esprit Saint était à l’œuvre au milieu de cette épreuve.

La prière des étudiants au cours des jours qui ont précédé le conclave a été particulièrement fervente et s’est jointe à celle de toute l’Eglise pour que l’Esprit Saint éclaire les cardinaux dans le choix qu’ils allaient devoir faire d’un nouveau souverain pontife.

Le 19 avril, tous ont pu suivre en direct à la télévision l’apparition de notre nouveau pape Benoît XVI et se joindre à la joie et l’action de grâces de toute l’Eglise pour ce nouveau pontificat.

 

LE 19 MARS : UNE BELLE ET GRANDE JOURNEE POUR PHILANTHROPOS

Le 19 mars, jour de la fête de Saint Joseph, a eu lieu la cérémonie d’inauguration officielle de l’Institut Philanthropos.

Nous attendions 200 personnes, il en est venu plus de 400 ! En dernière minute, les étudiants aidés de membres de la Fraternité Eucharistein dépêchés spécialement pour la circonstance ont réussi à aménager la grande salle de sport en chapelle, puis en salle de discours pour les allocutions officielles.

La cérémonie a été précédée d’une messe solennelle présidée par le Nonce apostolique en Suisse, Mgr Francesco Canalini,  et concélébrée par une quinzaine de prêtres dont plusieurs professeurs de Philanthropos.

Les allocutions officielles ont été prononcées par le Dr J. René Haag, Président délégué de Philanthropos, le Père Nicolas Buttet, fondateur, Mme Ruth Lüthi, Présidente du Conseil d’Etat du Canton de Fribourg, Mgr Bernard Genoud, évêque de Lausanne, Fribourg et Genève et le Pr Nicolas Michel, Secrétaire général adjoint aux affaires juridiques des Nations Unies, Président de Philanthropos.

Des interventions particulièrement remarquées dont les enregistrements peuvent être écoutés sur le site de l’Institut (www.philanthropos.org) dans la rubrique « Documents ». Les photos de l’événement peuvent être également consultées dans la même rubrique.

A cette occasion, Madame Elizabteh Sombart, concertiste et Présidente de la Fondation Résonnance, a accepté d’agrémenter les allocutions en interprétant au piano deux pièces de Jean-Sébastien Bach.

Un apéritif a été ensuite servi dans les jardins de l’Institut sous un soleil radieux, cadeau du ciel car il eut été impossible de recevoir tous les participants à l’intérieur des locaux !

 

LIVRET DES ALLOCUTIONS

Les allocutions officielles prononcées lors de l’inauguration ont été d’une telle qualité que de nombreux participants nous ont dit leur désir d’en avoir les textes. Un livret est donc en préparation et sera envoyé à tous les participants à l’inauguration ainsi qu’à tous ceux qui nous en feront la demande. Pour recevoir ce livret, il vous suffit de répondre à cette lettre d’information en nous indiquant vos noms et coordonnées postales.

 

ECHOS DANS LA PRESSE

L’inauguration a été l’occasion de donner une conférence de presse qui a rassemblé une dizaine de journalistes de la presse écrite, des radios et de la Télévision Suisse Romande.

A noter un grand article de Claude-Alain Gaillet dans La Liberté du 21 mars intitulé « Unique en Europe, Philanthropos étudie l’homme comme un tout », avec des témoignages d’étudiants,  et dans La Gruyère du 22 mars de larges extraits de l’allocution de notre Président, Nicolas Michel. L’agence APIC a établi une importante dépêche sous la signature de Jacques Berset.

Nicolas Michel a été également interviewé en direct dans l’émission Forum de la Radio Suisse Romande et Radio Fribourg a diffusé un reportage sur l’événement. Un reportage a été également réalisé par Télévision Suisse Romande et diffusé le jour même dans le journal télévisé.

 

DES ETUDIANTS TEMOIGNENT

Propos recueillis par Claude-Alain Gaillet pour La Liberté (édition du 21 mars) :

« L’an dernier, je me posais des questions par rapport à mon projet de vie. Ici j’ai rencontré Dieu autrement. » Après Philanthropos : « Ce qui est certain, c’est que j’aurai une approche vraiment différente de la personne humaine. Chacun est unique et a une beauté à révéler »

(Yvanh, 25 ans, Bordelais, formation scientifique en métrologie industrielle)

« Ici je suis comblée. Au niveau intellectuel, c’est très exigeant. On nous demande de nous surpasser. Les cours sont passionnants, toujours en rapport avec la réalité. La vie communautaire permanente, c’est le plus riche mais aussi le plus difficile. Si on vit dans une bulle ? Oui, mais c’est momentané et, par les thèmes d’actualité que l’on traite, on n’est pas coupé du monde. Ici on prend conscience de nos responsabilités. Je me rends compte de la grandeur des personnes que je serai amenée à soigner »

(Hélène, 24 ans, Bruxelloise, formation de physiothérapeute)

« Ce que l’on fait ici s’intègre dans le long terme, dans quelque chose qui nous pousse en avant. Il y a plein de beau dans l’être humain. Notre manière de travailler doit refléter un respect infini de chaque personne »

(Patricia, 36 ans, Fribourgeoise, éducatrice spécialisée)

 

UN SOUTIEN DU CARDINAL COTTIER

Dans une lettre adressée le 10 mars 2005 au Président de la Fondation Philanthropos, le Cardinal Georges-Marie Cottier, Théologien de la Maison Pontificale, apporte son entier soutien à l’Institut Philanthropos. Quelques extraits de cette lettre :

« Je pense que l’Institut Philanthropos correspond à un réel besoin pour la culture contemporaine. En effet, la crise de notre société est de nature culturelle et elle porte sur l’identité même de l’homme (…) L’Institut Philanthropos, œuvre de laïcs fidèles à l’enseignement de l’Eglise, compte des professeurs pleinement qualifiés. Il répond à une réelle nécessité. Etant moi-même membre du comité d’honneur, je ne peux qu’encourager ceux qui sont disposés à soutenir un Institut qui vient combler une grave lacune dans la formation intellectuelle des futurs responsables. »

 

ILS SONT VENUS A PHILANTHROPOS

Le Père Germain GAZOA, Docteur en Théologie, Professeur à l’Université Catholique d’Afrique de l’Ouest (Abidjan) pour un module d’anthropologie comparée sur l’anthropologie africaine

Pierre d’ELBEE, Docteur en Philosophie, Directeur de la formation de l’Institut MAGIS (Paris), pour un module sur l’anthropologie culturelle

Ernesto ROSSI di MONTELERA, Professeur d’Ethique de la communication à l’Université de Lugano pour un module sur la personne humaine dans les médias

Bénédicte MATHONAT, Docteur en Philosophie, Professeur à la Faculté Libre de Philosophie et de Psychologie de Paris pour une session de psychologie comparée

Le Père Patrick de LAUBIER, Professeur à l’Université pontificale du Latran et Pierre de LAUZUN, Directeur général adjoint de la Fédération Bancaire Française, pour une session sur l’enseignement social chrétien

Pierre GARDEIL, Docteur en Philosophie, pour un module sur la paternité dans les grandes œuvres cinématographiques.

Le Père Benoît-Dominique de la SOUJEOLE o.p., pour une conférence spirituelle sur l’Eucharistie

Le Père Daniel BOURGEOIS, Docteur en Théologie, Professeur aux séminaires d’Aix-en-Provence et de Nice, pour un module sur la personne et la liturgie

Dominique LAMBERT, Docteur en Philosophie et en Astrophysique, Professeur aux Universités Notre-Dame de la Paix de Namur, pour un module sur la personne humaine dans les sciences contemporaines

 

NOUS LES ATTENDONS PROCHAINEMENT

Dominique PONNAU, Diplômé de l’Ecole Normale Supérieure, Agrégé de Lettres classiques, Directeur honoraire de l’Ecole du Louvre pour un module sur la personne dans l’art

Jean-Frédéric POISSON, Docteur en Philosophie de l’Université de paris-Sorbonne, pour un module sur la bioéthique et la dignité de la personne humaine

Le Père Joseph-Marie VERLINDE, Docteur en Philosophie et en Théologie, Professeur à l’Université Catholique de Lyon, pour un module sur l’anthropologie du Nouvel-Age

Le Père Henri Marie o.s.b., Prieur de l’abbaye bénédictine d’Hauterive pour une conférence sprituelle sur la prière

Nicolas et Carole FAVRE, moniteurs Billings, pour une conférence sur les méthodes naturelles de maîtrise de la fertilité

Le Père Alexis MORARD, pour une conférence spirituelle sur « La découverte de Marie »

Elizabeth SOMBART, pianiste, et le Père Nicolas BUTTET, pour une soirée de méditation musicale sur les Béatitudes.

 

LES ETUDIANTS EN RETRAITE AU GRAND SAINT BERNARD

Du 28 février au 4 mars, les étudiants sont partis au Grand St Bernard  pour une retraite prêchée par le Père Nicolas Buttet, modérateur de la Fraternité Eucharistein et inspirateur du projet Philanthropos. Chaque jour, plusieurs heures de ski de randonnée au milieu des étendues neigeuses désertes et propices à la méditation et à la contemplation, messe, prière et enseignements.

 

LES STANDS DE PHILANTHROPOS

L’Institut sera présent à la journée nationale des familles organisée le 1er mai par la Fondation d’Auteuil et l’hebdomadaire Famille Chrétienne au Domaine de la Castille près de Toulon dans le Var. Dix mille personnes y sont attendues. Le Père Nicolas Buttet y donnera une conférence sur « Les béatitudes en famille ».

Philanthropos sera également présent lors de la session des familles organisée par la Communauté de l’Emmanuel à Paray le Monial du 23 au 28 juillet. Yves Semen, Directeur de Philanthropos y co-animera trois forums avec Mgr Jean Laffitte, sous-secrétaire du Conseil pontifical pour la famille, sur le thème de la « Théologie du corps » de Jean-Paul II.