Menu
décembre 2017

Lettre d’information n°19

EDITO
Plus de 500 anciens étudiants, un potentiel à développer

Avec les membres de la promotion de cette année, le nombre  des  anciens  étudiants  de  l’Institut  passera  le cap des cinq cents. De quoi nous réjouir et rendre grâce pour  tout  ce  qui  a  été  donné  et  reçu  au  cours  de  ces quatorze années, pour toutes les belles choses qui ont été vécues. De quoi aussi prendre la mesure du potentiel que représente un si grand nombre de jeunes personnes  ayant  partagé  l’expérience  Philanthropos.  Les anciens se connaissent surtout au sein de leur promotion  mais,  à  l’expérience,  ils  trouvent  aussi  spontanément des affinités avec ceux qui les ont précédés ou sui vis. Et ils se mettent à réaliser tout ce qu’un réseau vivant peut apporter à chacun de ses membres, et aussi au service de la société dans laquelle ils vivent. De beaux fruits commencent à apparaître.Le comité de l’Association des amis et des anciens a mis en route plusieurs initiatives. Le week-end Philanthro’peak au Simplon, qui s’est tenu pour la première fois en juillet  2016,  a  été  renouvelé  avec  succès  cette  année.  La soirée de lancement de l’année a eu lieu le 17 octobre dernier, simultanément en plusieurs lieux interconnectés (Paris, Lyon, Marseille, Bruxelles, Genève, Lausanne). Grâce  au  talent  et  à  la  générosité  de  Frédéric (promo IX), un nouveau site a été mis en service. Il a été conçu comme un instrument destiné à faciliter l’interaction entre les membres du réseau. L’accroissement des échanges est un signe très positif de l’intérêt et de l’importance de la démarche.Ces  premiers  fruits  doivent  nous  encourager  à  poursuivre  l’effort.  Continuons  à  tisser  ainsi des  liens  d’amitié  et  de  solidarité dans l’esprit de Philanthropos.Nicolas Michel, Président de l’Association PhilanthroposAlexandre Machu, Président de l’Association des amis et des anciens

Nicolas Michel, Président de l’Association Philanthropos
Alexandre Machu, Président de l’Association des amis et des anciens

 

EN CUISINE !

Entretien avec Thayaparan Nagenthiran

Thayaparan,  vous  êtes  le  responsable  de  la  cuisine  de Philanthropos. Pouvez-vous nous dire d’où vous venez ? Comment vivez-vous votre travail ? Je  viens  du  Sri-Lanka,  et  avant  d’être cuisinier j’ai été agriculteur puis comptable. C’est à Philanthropos, où je suis arrivé  en  2010,  et  dans  cette  cuisine, que  j’ai  fait  mon  apprentissage.  J’ai été  d’abord  second,  et  je  suis  désormais responsable de la cuisine. J’aime travailler ici, c’est moins stressant que dans un restaurant et j’ai bien le temps de prévoir des menus variés. Chaque semaine je prévois des menus et,  avec  mon  équipe,  nous  planifions nos  courses  et  nous  servons  de  100 à  150  couverts  par  jour.  L’atmosphère  ici  est  spéciale, il  y  a  quelque  chose  dans  les  gens  ;  un  sourire,  une gentillesse,  une  attention  qui  rendent  le  travail  plus beau. Chaque année, je rencontre des jeunes qui sont ouverts. J’apprends à les connaître : ils ne ressemblent à rien d’autre que je vois au dehors. Leur dire au revoir est difficile.Quel  est  votre  plat  préféré  ?  Cuisinez-vous  sri-lankais  à Philanthropos ? Quand  je  suis  parti  de  chez  moi  je  ne savais  même  pas  cuire  du  riz.  C’est  à travers  mon  apprentissage  ici  qu’en revenant  chez  moi  j’ai  pu  comparer  et connaitre la cuisine sri-lankaise que m’a sœur m’a enseigné. Ici j’aime tout faire, mais  j’ai  une  vraie  préférence  pour  les pâtisseries.  On  me  dit  que  je  dois  faire attention au piquant ! Comment vivez-vous Noël ? Est-ce que cela change vos gestes en cuisine ? Je  suis  hindou,  et  parfois  je  pense  au baptême.  La  fête  de  Noël  a  un  sens particulier  auquel  j’aime  m’associer.  En  cuisine  à Philanthropos, cela passe par des toutes petites choses, et  l’ambiance  change  dans  les  semaines  avant  cette fête. Les repas sont spéciaux, et je pense à Sœur Priska qui m’a enseigné la tradition des biscuits de Noël.

 

LA PROMO XIII EN MISSION

Au  long  de  notre  année  à  Philanthropos  (2016-2017), une inquiétude a commencé à se réveiller dans le cœur de  plusieurs  d’entre  nous  :  comment  mettre  au  service de l’Eglise et de la société tant de grâces et de dons reçus ? Peu à peu la Providence nous a montré que dans la  Nièvre,  il  y  avait  une  opportunité  réelle  et  nécessaire  d’organiser  une  mission  d’évangélisation. Je  vous  assure,  cela  nous  dépassait complètement depuis le début mais en  même  temps  on  voyait  que  le Seigneur  nous  demandait  engagement, confiance et fidélité. La motivation de l’évêque, la réponse des  philanthropotes, l’accueil  des soeurs  de  Corbigny,  de  la  direction du  lycée  de  Nevers,  des  prêtres  et gens  des  paroisses  de  Guérigny  et Prèmery, le soutien particulier de l’Archiduc Rudolf d’Autriche et de la Fraternité Eucharistein… Petit à petit les choses se sont clarifiées selon les plans du Seigneur.

José María Sánchez-Ventura, membre du trio initiateur du projet

C’est une expérience réjouissante que nous avons vécue dans notre diocèse, avec la venue des étudiants de l’Institut Philanthropos pendant quelques jours. Voilà une belle initiative qui consiste, à l’issue d’une année de formation chrétienne, à aller en mission pour faire partager leur foi en Jésus Christ. Cette année de formation, telle qu’elle m’a été présentée, me donne envie de la proposer à d’autres jeunes, tant elle touche les domaines fondamentaux de notre vie : qu’est-ce qu’un être humain, quel est le message du Christ sur nous-mêmes et sur Dieu ? Qu’est-ce qu’un amour authentiquement  humain ?  En ces  temps  où  la  science  permet beaucoup  de  progrès  mais  aussi de  dérives,  quel  discernement opérer  sur  ce  qui  est  véritablement bon et humanisant ? Autant de  questions  sur  lesquelles  il  est important de travailler, avec notre raison éclairée par la foi. J’ai perçu chez ces jeunes une joie en  même  temps  qu’un  sérieux dans leur démarche de catholiques qui s’interrogent sur leur foi et leur vie, leur foi à mettre en œuvre dans leur vie. Enfin, j’ai eu beaucoup de joie à les entendre s’exprimer par le chant, dans un répertoire qui est leur œuvre commune, et formant un groupe choral de belle qualité. Merci à eux tous, je leur souhaite bonne route à la suite du Christ.

Monseigneur Thierry Brac de La Perrière, évêque de Nevers (FR)

QUELQUES VISITES MARQUANTES
AGENDA
LA 14ème PROMOTION

LE 4 SEPTEMBRE 2017, L’INSTITUT ACCUEILLAIT SA XIV ÈME PROMOTION, COMPOSÉE DE 45 ÉTUDIANTS (19 GARÇONS ET 26 FILLES). AVEC UNE MOYENNE D’ÂGE DE 23 ANS, LES ÉTUDIANTS VIENNENT DE SUISSE (2), DE BELGIQUE (3), DE SUÈDE (1), DU CANADA (1) ET DE FRANCE (38).

APPEL AUX ANCIENS

Le réseau des anciens cherche des talents pour se développer et mieux cultiver la fraternité entre promo. En premier lieu, nous cherchons un administrateur pour consolider la structure associative du réseau déjà en place à Lyon en France. Pour animer le réseau, ancens_reseauun journaliste/reporter est également recherché. Sa mission consiste à nous montrer les parcours de vie des anciens, selon une thématique à choisir. En Suisse, le réseau a besoin de promoteurs, c’est-à-dire des personnes motivées pour faire connaître l’institut et accroître son rayonnement. Merci de contacter Alexandre Machu alex.machu@gmail.com