Menu
décembre 2010

LA LETTRE DE Philanthropos n°11 – décembre 2010

LA LETTRE DE Philanthropos n°11 – décembre 2010

LA LETTRE DE Philanthropos

Institut Européen d’Etudes Anthropologiques

n°11 – décembre 2010

 

Sommaire

Edito : Merci pour l’Espérance !
La promo 7 : qui sont-ils ?
Impressions de 1er trimestre
Y a-t-il une vie après Philanthropos ?
Evènements du trimestre
Les «Jeudis de Philanthropos» 2010-2011
Nouveaux modules
La journée de rencontre annuelle 2011 : 19 mars
In memoriam : Mgr Bernard Genoud
Le « carnet » de Philanthropos

 

EDITO : MERCI POUR L’ESPÉRANCE !

Tout comme la charité et la foi, l’espérance est un beau don. Non seulement lorsqu’on y songe de manière abstraite. Mais surtout lorsque la réalité nous donne d’y goûter. Celles et ceux qui portent au quotidien la responsabilité de cette si belle aventure qu’est Philanthropos vivent dans la joie d’une espérance très concrète chaque fois qu’ils sont en contact avec les jeunes de la volée en cours, comme ils l’ont été avec leurs prédécesseurs. Merci à vous les jeunes de nous faire vivre une si belle espérance, en raison de ce que vous êtes comme aussi par ce que le Seigneur ne manquera pas de vous proposer dans la vie qui s’ouvre à vous, pour votre bonheur et pour celui des personnes qui bénéficieront de votre rayonnement. Merci aussi pour ce don concret de l’espérance, aux membres du corps enseignant, à celles et ceux qui, jour après jour, contribuent à créer l’environnement nécessaire, à la Direction, aux anciens, aux amis et aux généreux donateurs. Continuons ensemble à nous laisser animer par une espérance qui, même si elle revêt souvent les aspects humbles et fragiles de la crèche, est déjà entourée du chant harmonieux des anges, avant-goût ici-bas d’un bonheur promis pour toujours.

Nicolas Michel, Président de l’Institut

Philanthropos

 

LA PROMO 7 : QUI SONT-ILS ?

C’est la promotion la plus nombreuse depuis la création de l’Institut en 2004 : 34 étudiants, soit une progression de 30% par rapport à l’année passée et le double des effectifs de notre 1ère promotion. Les importants efforts de communication que nous avons consentis l’année passée, notamment sur Internet,  ont donc porté des fruits. Deux nouvelles nationalités sont cette année représentées pour la première fois : le Liban et l’Argentine. Les Suisses sont plus nombreux que les années passées (17%), même si les Français demeurent majoritaires (56%). Les Canadiens comptent cette année encore deux représentants, les Lituaniens deux et les Belges quatre. Nous avons également la joie d’accueillir un séminariste du diocèse de Verdun qui vient suivre l’année Philanthropos dans le cadre de sa formation.

 

DÉCEMBRE 2010

IMPRESSIONS DU PREMIER TRIMESTRE

Voilà quelques mois déjà que la promo 7 a installé ses quartiers à l’Institut Philanthropos, sans que le quotidien n’ait réussi à diminuer l’enthousiasme des débuts. Le rythme de nos journées, intense, a pu surprendre ceux qui s’attendaient à passer une année posée, confortable, au beau milieu des moutons et de la campagne fribourgeoise… Devenir des moutons, c’est d’ailleurs ce que Philanthropos vient nous désapprendre, ayant le souci de former des personnes.

Il s’agit d’une vie davantage passionnante que tranquille qui nous est donnée de vivre ici. Tout d’abord, il y a la joie de connaître les 34 « philanthropotes » venant de diverses contrées – Canada, Liban, Argentine, Europe – chacun avec son accent, son caractère, ses talents qui se dévoilent, que l’on découvre peu à peu, faisant naître des amitiés.

Les cours apportent plus que ce qu’il était possible d’en attendre. Particulièrement lumineux, ils viennent non seulement nous révéler ce qu’est l’homme dans les divers aspects qui le constituent, – son être, son agir, son rapport au monde dans lequel il vit, sa relation aux autres et à Dieu – mais encore ils viennent nous interpeller, nous bousculer dans les conceptions étroites et faussées que nous pouvions avoir. En cela, la recherche de la Vérité est dérangeante bien qu’exaltante.

Mais elle ne servirait à rien si elle n’avait pour but que de meubler l’intelligence, sans qu’elle puisse descendre dans le cœur. Recherchée, la vérité appelle à être vécue. La vie fraternelle a ainsi cette vertu thérapeutique de nous ramener au réel de façon fulgurante, passées les envolées de la spéculation. Aussi, la vaisselle, le sport, les batailles de boule de neige, le ménage, le jogging matinal, la musique, les balades contribuent à unifier notre être et à grandir dans la charité. C’est dans l’Eucharistie vécue ensemble que nous venons déposer les lumières reçues chaque jour, en même temps que nous reposer en Celui qui est la vraie Lumière…

Florence Monthuis (Promo 7)

 

Y A-T-IL UNE VIE APRÈS PHILANTHROPOS ?

Et comment, et ô combien enrichie ! Car l’année à Philanthropos n’est pas une finalité en elle-même, comme le serait un rêve sympathique et douçâtre, saupoudré d’un peu de philosophie et de bons sentiments, en bref un chouette moment, mais une année à côté de la vie. Combien malheureux seraient alors les 160 anciens relâchés dans le monde « réel » après cette parenthèse enchanteresse ! Mais non, vous l’aurez compris, si Philanthropos ne sert pas à vivre mieux, Philanthropos ne sert à rien. Et Philanthropos, ça sert, vous diront justement les 160 anciens. Qu’ils se retrouvent au début de leurs études ou dans la vie professionnelle, qu’ils se lancent dans l’aventure du mariage ou qu’ils rejoignent un séminaire ou une communauté, partout les anciens s’engagent, avec ce « supplément d’âme », de connaissances et d’expérience dont les a alourdis leur année passée à Bourguillon. Qui dans une commission d’éthique en hôpital (Hélène, promo 1), qui comme diplomate (Inga, promo 3), comme séminariste diocésain (Jean, promo 4) ou comme charpentier (Vincent, promo 5), les anciens sautent dans la vie de l’après Philanthropos avec le désir de « connaître, vivre et servir la vérité de l’homme ».

Christine Mo Costabella (Promo 3)

 

Le 10 décembre nous avons reçu la visite du P. Nicolas Favart, fmj, nouveau Serviteur Général de la Famille Marie-Jeunesse, accompagné du P. Patrick Laflamme. La Famille Marie-Jeunesse est une communauté nouvelle fondée il y a une vingtaine d’année au Québec et qui est implantée maintenant, non  seulement au Québec (ville de Québec et Sherbrooke) mais aussi en Belgique, à l’Ile de la Réunion et à Tahiti. Elle compte environ 130 membres, dont 13 prêtres et une trentaine de jeunes en formation en vue du sacerdoce.

 

LES « JEUDIS DE PHILANTHROPOS » 2010-11

Le thème retenu cette année pour le cycle de conférences des « Jeudis de Philanthropos » est celui des « Grandes œuvres de l’art ». Nous avons ainsi eu le plaisir de découvrir au cours de ce premier semestre :

Le 12 novembre : « La Polonaise Fantaisie de Chopin », par Elizabeth Sombart, pianiste de renommée internationale qui enseigne l’anthropologie du geste et du son à l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne et préside la Fondation Résonance qui a pour but de porter bénévolement la musique dans les lieux où elle ne pénètre habituellement pas : maisons de retraite, hôpitaux….

      Le 19 novembre : « Le retable du Jugement dernier » de Beaune par Fabrice Hadjadj, essayiste et philosophe de l’art qui vient de publier un ouvrage d’art sur ce chef d’œuvre de Rugier Van der Weyden (Ed. de l’Œuvre)

Au second semestre nous évoquerons la cathédrale de « La Sagrada Familia » à Barcelone due à l’architecte catalan Antoni Gaudi dont le procès de béatification est en cours, et «Les Fleurs du mal » de ce grand poète chrétien qu’a été Charles Beaudelaire. Les dates seront communiquées prochainement.

 

NOUVEAUX MODULES

De nouveaux modules thématiques sur des problématiques anthropologiques actuelles ont été créés cette année :

« La personne et le droit », par le Pr Yves Mayaud, Professeur de droit, pénal à l’Université Paris-Panthéon Assas

« La personne humaine et l’entreprise » par le Pr Pierre-Yves Gomez, professeur de management à l’Ecole de Management de Lyon

Nous verrons également cette année le retour de certains modules « cycliques » :

« La personne et l’Eglise » par le Père Benoît-Dominique de la Soujeole, o.p., Professeur de Théologie à l’Université de Fribourg

« La personne et l’art » par Fabrice Hadjadj, Professeur agrégé de philosophie, essayiste et critique littéraire au Figaro et à Art Press

« La personne et la bioéthique » par Jean-Frédéric Poisson, ancien député à l’Assemblée nationale française et rapporteur des lois de bioéthique.

 

Ces modules, comme les autres inscrits au programme sont accessibles aux auditeurs libres (voir liste, dates, conditions et inscriptions sur le site de l’Institut : www.philanthropos.org, rubrique « Auditeurs libres » ou par téléphone : Hélène Velluet au 0041 26 347 31 29)

 

IN MEMORIAM: MGR BERNARD GENOUD

Le 21 septembre notre évêque Mgr Bernard Genoud a été rappelé à la maison du Père. Tout l’Institut l’a accompagné par la prière au cours des derniers mois de sa longue maladie. Mgr Genoud avait soutenu la création de notre Institut et avait accepté de figurer parmi les membres de notre Comité d’Honneur. Ancien professeur de philosophie, il aimait renouer avec l’enseignement en venant chaque année donner quelques heures de cours à nos étudiants sur les sujets qui lui tenaient à cœur. L’Institut lui est profondément reconnaissant pour son soutien et sa sollicitude.

 

LE « CARNET » DE PHILANTHROPOS

Les derniers mois ont été marqués par de heureux événements :

Le 7 août, mariage de Stéphanie Ançay (Promo 1) avec Jean-Luc à Fribourg

Le 16 octobre mariage d’Inga Sadowska (Promo 3) avec Guntis  en Lituanie

Le 30 octobre, mariage de Laurent Ruedin (Promo 3) avec Laurence à Versailles

Le 25 novembre, naissance d’Apolline chez Hélène et Nicolas Constantin (Promo 1)

Le 6 décembre, naissance de Nathanaël chez Louis et Heidi Hauguel (promo 2)

 

Et en septembre de nombreuses entrées au séminaire ou en communauté :

Roch-Marie Cognet (Promo 3) au séminaire diocésain de Grenoble

François-Xavier Curnier (Promo 3) à la Communauté Notre-Dame de Vie

Guilhem Gastal (Promo 3) au séminaire diocésain du Puy en Velay

Axel de Toulmon (Promo 4) à la Communauté St Martin

Thomas d’Autriche (Promo 6) comme postulant à la Fraternité Eucharistein

Nous vous invitons à rendre grâces avec nous pour ces beaux fruits et ces belles générosités de nos anciens…